Nous utilisons des cookies, en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.

J'ai compris

Nous utilisons des cookies, en poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez leur utilisation.

J'ai compris
Les actualités du THD et du groupe Covage

La fibre optique pour les particuliers (FTTH) en quelques mots…

Focus • publié le 28 novembre 2018

Vous souhaitez bénéficier d’un réseau très haut débit dans votre foyer… mais l’univers de la fibre optique est une énigme pour vous ? Cet article a pour but de vous éclairer ! Point par point, nous allons définir le langage parfois complexe de la fibre et vous présenter les mécanismes, de son installation jusqu’à sa mise en activité.

Vous avez dit “Fibre Optique” ?

Commençons par le début. Quelle est cette nouvelle technologie et quelles sont les différentes manières d’en bénéficier ? Quels sont les acteurs qui entrent en jeu dans le déploiement du très haut débit en France ? Voici quelques réponses :

  • La Fibre optique

    Une fibre optique est un fil de verre particulièrement fin qui transporte un signal lumineux. Ce moyen de transmission de données permet d’échanger des informations avec un débit important et sans affaiblissement, même sur de longues distances… contrairement à son ancêtre l’ADSL. La technologie de la fibre optique permet ainsi le développement de nouveaux usages comme le streaming en ultra HD, le télétravail, l’échange rapide de fichiers volumineux, la communication par VoIP ou visioconférence, les jeux en réseau…

  • FTTH

    C’est l’acronyme anglais de “Fiber to the Home” qui signifie “Fibre jusqu’au domicile”. La fibre est déployée jusque chez l’abonné, à la différence par exemple du FTTLA où le câble coaxial est utilisé sur le dernier segment. Avec la technologie FTTH, la fibre arrive jusqu’à l’intérieur du domicile pour être reliée au dispositif fourni par le FAI permettant d’accéder à internet. À ne pas confondre avec FTTO – “Fiber to the Office” – signifiant “Fibre jusqu’au bureau”, qui est un mode de raccordement dédié aux professionnels.

  • Opérateur d’Infrastructure (OI)

    L’opérateur d’infrastructure est la personne chargée de la gestion d’une ou plusieurs lignes de communications électroniques à très haut débit. Ces lignes sont ouvertes à tous les opérateurs, déclarés auprès de l’Arcep, souhaitant s’adresser aux particuliers, entreprises ou sites publics desservis par l’OI. C’est le cas de Covage, opérateur d’infrastructure spécialiste dans le déploiement et l’exploitation de la fibre optique depuis 2006.

  • Opérateur Commercial

    Ce sont les organismes ayant conclu ou ayant vocation à conclure une convention d’accès aux lignes à très haut débit des OI pour proposer leurs services (accès internet, téléphone, télévision…). Les leaders du marché en France sont les principaux opérateurs télécoms, que l’on désigne généralement par le terme OCEN pour Opérateurs Commerciaux d’Envergure Nationale. Mais il existe de nombreux autres opérateurs de services, notamment présents sur les RIP. On les définit généralement comme des opérateurs alternatifs ou bien comme des OCER pour Opérateurs Commerciaux d’Envergure Régionale.

  • RIP

    Les réseaux d’initiative publique (RIP) sont des réseaux de communications, le plus souvent en fibre optique, portés par les collectivités territoriales et leurs groupements. Pour mener à bien leur projet, les collectivités s’appuient quasi systématiquement sur les opérateurs d’infrastructure. Les RIP permettent d’apporter le très haut débit dans les zones moins denses (ZMD) et ainsi d’aboutir, comme l’impose le plan France Très Haut Débit, à une couverture complète du territoire d’ici 2022.

Du raccordement… jusqu’au très haut débit

Maintenant que vous connaissez le vocabulaire fondamental de la fibre optique, rentrons dans le vif du sujet en abordant les termes plus techniques qui vous permettront de comprendre le fonctionnement d’un réseau de fibre optique ainsi que les étapes nécessaire au raccordement d’un foyer au très haut débit.

deploiement ftth

Dans le cadre du déploiement de la FTTH, tout commence par l’installation d’un point de mutualisation dans une région :

  • Point de mutualisation (PM) ou sous-répartiteur optique (SRO)

    C’est le point intermédiaire de brassage du réseau FTTH, derrière lequel chaque logement, ou local à usage professionnel, sera desservi en fibre. Il est généralement situé au coeur des zones bâties afin de faciliter les opérations de raccordement, d’exploitation et de maintenance des lignes optiques.

  • Logement programmé

    Il s’agit d’un logement, ou local à usage professionnel, ayant vocation à être raccordé au point de mutualisation.

Dans un second temps, plusieurs points de branchement optique sont créés à proximité des différentes zones d’habitation afin que les logements soient directement raccordables au très haut débit :

  • Point de branchement optique (PBO)

    Relié au point de mutualisation, c’est le point d’interconnexion du réseau dans un immeuble servant au raccordement final des abonnés. Il peut aussi se trouver à l’extérieur de l’habitat dans des zones pavillonnaires par exemple.

  • Logement raccordable

    C’est le logement pour lequel il existe une continuité optique entre le sous-répartiteur optique (SRO) et le point de branchement optique (PBO).

La troisième étape correspond à l’arrivée des opérateurs. En marge de ces installations, les opérateurs de services viennent se brancher à un noeud de raccordement optique – point à partir duquel la fibre sera transportée jusqu’au point de mutualisation de la zone couverte – pour proposer leurs offres aux logements raccordés.

  • Noeud de raccordement optique (NRO)

    Le NRO est le noeud extrémité d’un réseau FTTH qui dispose d’un point d’accès à un ou plusieurs réseaux de collecte en fibre optique. Les opérateurs de services peuvent s’y raccorder, installer leur équipements actifs et collecter les flux de données de leurs clients desservis en fibre optique.

  • Logement éligible

    Logement raccordable pour lequel au moins un opérateur a relié le point de mutualisation à son réseau. Lorsque plusieurs opérateurs ont relié le point de mutualisation à leur réseau, le logement est dit éligible mutualisé.

Une fois les opérateurs en place, la dernière étape pour la mise à disposition du très haut débit dans les foyers consiste au raccordement final des logements depuis le PBO.

  • Prise terminale optique (PTO)

    C’est la prise murale située dans le logement, ou local à usage professionnel, de l’utilisateur final. C’est sur cette prise que l’utilisateur connectera sa BOX.

  • Raccordement final (ou raccordement client)

    Opération visant à relier le point de branchement optique (PBO) et la prise terminale optique (PTO).

  • Logement raccordé

    Logement pour lequel il existe une continuité optique entre le sous-répartiteur optique (SRO) et la prise terminale optique (PTO).

deploiement fibre

Et maintenant que le lexique de la fibre optique n’est plus qu’une simple formalité, testez votre éligibilité au très haut débit en remplissant le formulaire disponible à cette adresse : https://www.covage.com/

Partagez cette actualité
Vous allez être redirigé vers le site internet de l’opérateur, vous quitterez donc le site internet de Covage
Votre inscription a bien été prise en compte !

Vous allez bientôt recevoir nos newletters !

Fermer
Contactez Covage
Vos coordonnées
Votre message
Envoyer
Référencement
Vos services adressent… Vos coordonnées Envoyer
S'inscrire à la newsletter de Covage
Vos coordonnées
Envoyer
Les opérateurs présents sur nos réseaux vous répondent
Vos coordonnées

Votre message Envoyer

En cliquant sur envoyer, vous acceptez d’être re-contacté par un expert Covage et par les opérateurs de service du réseau

Etre informé du déploiement.
Vos coordonnées

Envoyer
Un expert Covage vous accompagne pour choisir votre opérateur de services
Etes-vous déjà client fibre?
Nombre de salariés ?
Êtes-vous présents sur plusieurs sites ?
Vos usages(optionnel)
Communication
Internet et Réseau
Cloud
Vos coordonnées
Envoyer

En cliquant sur envoyer, vous acceptez d'être re-contacté par un expert Covage et par les opérateurs de service du réseau

Indiquez-nous votre adresse
Testez votre éligibilité
Avant de contacter un opérateur, vérifiez si vous êtes éligible.
La fibre de Covage ne couvre pas votre territoire
Découvrez le réseau de Covage dans votre région